L’UNES fête ses 100 ans 

(l’interview a été réalisée à la fin de l’année 2020)

Pour cet évènement Unimix a eu la chance d’accueillir, Laurent Woeffray, membre du comité exécutif de l’UNES, responsable de la politique des hautes écoles et des affaires publiques, au sein de ses locaux pour une interview.

Véritable porte-parole des étudiant-e-s depuis 1920, l’Union des étudiant∙e∙s de Suisse est l’une des principales associations estudiantines dans notre pays. L’UNES est représentée par un comité exécutif varié avec des membres venant de tout horizon et de filières différentes. L’association est d’ailleurs présente dans toutes les grandes villes de Suisse : Lausanne, Neuchâtel, Genève, Zurich, Berne et Bâle.

Laurent nous explique en quelques mots : « L’UNES représente environ cent mille étudiantes et étudiants des universités cantonales, des hautes écoles spécialisées, des hautes écoles pédagogiques et des écoles polytechniques fédérales. L’UNES défend les intérêts des étudiant∙e∙s envers la politique et d’autres acteurs du domaine des hautes écoles ».


L’engagement politique de l’UNES

Plus précisément, l’UNES permet de mettre en lumière toutes les problématiques inhérentes aux études dans le monde politique. Pour citer Laurent « L’UNES compte un très bon réseau au sein du parlement. Nous sommes représentés et écoutés, notamment chez les parlementaires ». Pour ce faire, l’UNES est en contact avec les offices fédéraux, avec des organisations sociales et siège dans tous les organes nationaux relatifs aux hautes écoles.

L’UNES, comme l’explique Laurent, c’est avant tout une organisation qui met en avant les préoccupations et les thématiques qui touchent le plus les étudiant∙e∙s. Parmi celles-ci, on retrouve notamment la thématique de la santé mentale, de l’égalité entre les genres, de la durabilité, du logement et du handicap. Pour l’interview, Jessica et Manon en ont retenues quelques-unes :


« The Students Minds Project »

En 2020, l’UNES a lancé une campagne nationale « The Student Minds Project » pour mettre en lumière la problématique de la santé mentale des étudiant∙e∙s des hautes écoles suisses. Ce projet s’est fait en collaboration avec l’association des étudiant∙e∙s en médecine de Suisse « SWIMSA », ainsi qu’avec l’association « MindMap » de l’université de Bâle. L’UNES a mis sur pied des ateliers, des séances de médiation et a également mis à disposition un carnet d’adresse de personnes à contacter en cas de besoin.

Laurent : « Ce que la pandémie a démontré une fois de plus c’est que l’UNES est très appréciée comme plateforme pour échanger. On a réalisé qu’il y avait un besoin d’échanger sur certaines questions qui se posent dans les hautes écoles pour savoir ce qui se passe bien et ce qui se passe mal et comment est-ce qu’on peut convaincre des rectorats de prendre des décisions en faveur des étudiants et des étudiantes. En plus de ça l’UNES peut apporter un certain poids envers les rectorats ».

D’ailleurs si toi, lecteur ou lectrice, tu te sens concerné-e par cette thématique, on t’invite à aller sur le site de l’UNES pour obtenir plus d’informations ou pour contacter un des spécialistes de la santé mentale. Mental Health | VSS UNES USU (vss-unes.ch)


« Éducation pour toutes et tous – maintenant ! »

Toujours en lien avec la santé mentale et les études, l’UNES a lancé en octobre 2020, la campagne “Education pour toutes et tous maintenant” visant à permettre aux personnes exilées de poursuivre leur cursus interrompu par la fuite. L’UNES a, dans ce cadre, lancé une pétition pour améliorer l’accès à l’éducation et soutient par ailleurs le projet Horizon Académique de l’Université de Genève qui propose une année de passerelle pour ces réfugié∙e∙s qualifié∙e∙s. 

UNIMIX : Pourrais-tu nous expliquer vos revendications et quelles sont les différentes phases d’actions de cette campagne ?

Laurent : « Notre projet Perspectives – Etudes a lancé une campagne avec le Syndicat du Secteur Public (SSP) et Solidarité Sans Frontières. La pétition devrait être présentée en été prochain donc nous encourageons tout le monde qui ne l’a pas encore fait de la signer. L’objectif est de sensibiliser le public sur les sujets d’accès aux études pour les réfugiés qualifiés, de reconnaissance de diplôme mais aussi de mobiliser et mettre en réseaux les activistes et mener des actions de lobbying politique au sein et en dehors du parlement. Si deux ou trois initiatives sont couronnées de succès, nous pouvons réellement changer quelque chose au niveau structurel. »

ERASMUS

Dans leurs projets pour la nouvelle année 2021, l’UNES a créé une pétition pour une pleine adhésion de la suisse à  Erasmus+ dès 2021 et ainsi offrir l’opportunité à tous les étudiant∙e∙s qui le souhaitent de prendre part à un programme d’échange.


Alors cher∙e∙s lecteur∙rice∙s,

Si désormais tu veux en savoir plus sur l’UNES nous t’invitons à écouter notre podcast sur Soundcloud mais aussi à faire un tour sur le site internet de l’UNES où tu trouveras un calendrier des prochains événements. Tu peux également retrouver l’UNES sur les réseaux sociaux. Et si cet article t’a donné envie de rejoindre l’association, n’hésite pas à les contacter.

« N’importe quel étudiant ou étudiante peut rejoindre le comité exécutif, d’ailleurs nous sommes à la recherche de membres du comité et membre pour la coprésidence, donc si vous êtes motivés n’hésitez pas », Laurent Woeffray.  

Pour écouter l’interview:
https://soundcloud.app.goo.gl/rH8fqHewE3CtaJzYA

Twitter: @VSSUNESUSU

Instagram: VSS_UNES_USU

Facebook : @vssunesusu 

Jessica et Manon

« The Student Minds Project »

Colportage interdit : interview de Daniel Duqué

Le 25 mai dernier, j’ai eu l’occasion d’assister à une projection de presse du dernier long-métrage de Daniel Duqué : Colportage interdit. Ce film m’ayant particulièrement plu, je lui ai consacré une chronique que vous pouvez retrouver sur notre Soundclound.

(suite…)

Neptune Frost : La machine et le fantôme

Si je devais citer une de mes œuvres cinématographiques préférées, Ghost in the shell de Mamoru Oshii en ferait partie et quand je vis que parmi les film de la compétition officielle se trouvait un de ce genre d’origine Rwandaise, je fus tout naturellement curieux et, après le visionnage, quelques peu désenchanter.

(suite…)

Titania, ou les rêveries de l’astronaute solitaire

En janvier dernier, Michaël Gay des Combes se trouvait au Nouveau Monde pour une résidence d’écriture organisée par l’Épître : une pièce vide, une semaine d’isolement, tout le temps du monde pour écrire. De-là est née Titania, création théâtrale jouée et présentée dans la petite pièce qui l’a accueilli durant une semaine. Retour sur ce voyage insolite avec Amélie Gyger.

(suite…)

Mon père est une chanson de variété

Chère belle-maman,

J’ai été fort triste de ne pas t’avoir eue à mes côtés au théâtre Nuithonie pour assister à Mon père est une chanson de variété et j’imagine que ma peine est partagée. Mais ne t’en fais pas, sèche tes larmes car je vais te décrire quelle merveilleuse expérience ce spectacle était.

(suite…)

Alors on danse ?

C’est fini… c’est déjà fini… c’est peut-être fini, c’est May B !

C’est un peu par hasard que je me suis retrouvé le lundi 21 mars à Equilibre pour assister à May B, un spectacle de danse. Je ne m’attendais à rien et la surprise fut grande !

(suite…)

Deux pièces pour le prix d’une ?

A force de déambuler, je me suis à nouveau retrouvé au théâtre ! C’était jeudi 31 mars à Nuithonie pour assister à une double représentation.

Po-Cheng Tsai est un chorégraphe taïwanais qui a remporté de nombreux concours et qui nous a présenté deux de ses pièces : Timeless et RAGE.

(suite…)

FIFF 2022 : Quelle image d’Afghanistan ?

Le voyage dans la Perse Ancienne offert par le 36e Festival International du Film de Fribourg (18.03.2022 – 27.03.2022) passe à travers les histoires de 7 réalisateur.trice.s courageux.ses. Tout au long de la route de la soie, 7 films en dari et pashto – les deux langues officielles d’Afghanistan, parmi les 40 qui existent – peignent un scénario merveilleux. Mais quelle image de ce pays aux facettes multiples souhaite reconstruire le FIFF ? Un tour d’horizon s’impose.

(suite…)