Pellicules, fantômes et Himalaya: la recette cocktail du FIFF 2017

Le FIFF entame sa 31ème édition ce soir avec The Eagle Huntress d’Otto Bell. Sur plus d’une semaine, c’est 140 films d’une grande diversité qui seront projetés dans les cinémas de Fribourg.

La réputation du FIFF ainsi que sa place dans l’univers culturel fribourgeois ne sont plus à refaire. Le temps d’une dizaine de jours, le festival s’emparera des salles sombres de la ville pour faire (re)découvrir le 7ème art. Et il y a de quoi de satisfaire tout un chacun. Au programme, deux compétitions internationales de longs et de courts métrages, et six sections parallèles : films de fantômes, cinéma auto-réflexif, productions populaires égyptiennes, etc.

Depuis quelques années, Unimix a la chance de couvrir ce festival que l’on apprécie tant. Pour cette édition 2017, nous sommes quatre chroniqueurs surmotivés (Mélanie, Ariane, Laura et moi-même, Maxime), prêts à se passer de la lumière du jour pour vivre le FIFF à 200%, et vous rendre un rendu détaillé de ce qu’il s’y passe, rien que pour vous (et un peu pour nous aussi).

Fidèles au poste, nous serons là pour vous livrer les bons plans du festival, les immanquables, les coups de coeur, et aussi toutes sortes d’infos qui viendront titiller votre curiosité cinématographique, alors gardez l’oeil ouvert!

Cette semaine, nous mangerons cinéma, nous boirons cinéma, nous rêverons cinéma ; nous vivrons au rythme de la pellicule, à coup d’environ trois films par jour, et on ne peut que vous inviter à partager cette expérience avec nous !

-Maxime Ryser

FIFF-AFFICHE-2017-WEB2