[Paléo 2019] Mes premiers Paléos – Sandrine

On se souviendra toujours de notre premier Paléo. Les premières joies du camping, se faire voler sa chaise ou se faire réveiller par un Valaisan relou qui gueule dans son megaphone. Retour sur mes premiers Paléos ; attention racontage de vie en vue.

Je n’avais que 14 ans quand ce fameux festival m’attira pour la première fois dans ses entrailles. Je n’étais pourtant pas une festivalière alcoolisée précoce, non, car j’y étais allée pour travailler. Ainsi, je me suis retrouvée dans un stand de bouffe à servir de la nourriture à des milliers de festivaliers affamés, et cela pendant les deux années suivantes. Je vous promets donc de jolies petites pépites risibles à mon sujet !

Pour resituer le contexte ; afin de mettre quelques économies de côté, j’ai accepté de travailler dans un stand qui vendait de la nourriture grecque, avec ma mère ! Ils ne vendaient pas ma mère non, je travaillais avec elle plutôt. Parmi les différents plats que l’on servait, il y avait le gyros. Délicieux pain pita garni de salade, tomate, oignon, viande et, le meilleur pour la fin, la sauce tzatziki. En gros, un kebab version grecque. Je peux vous dire qu’après une semaine d’enroulage de gyros, je me réveillais le matin avec mon coussin en forme de pain pita entre les mains. Même dans mes rêves, j’étais dans l’esprit Paléo. Je vous promets solennellement que cette histoire est véridique ! Ça ne m’a pas pour autant dégoûtée du gyros.

Ce fut pendant mon deuxième Paléo que ma carrière de chroniqueuse à la radio débuta. Nous étions en pleine séance de chill avec une collègue de travail quand, soudain, Rouge FM apparut et nous demanda de présenter un artiste en une phrase. Ma collègue étant trop timide, c’est moi-même qui m’y suis collée. Une vidéo de moi jeune adolescente et inconsciente qui dit : « Voici Alt-J » tourne donc sur internet. Je ne saurai la retrouver et ne voudrai, dans tous les cas, pas la retrouver. Libre à vous de le faire !

Mis à part ces quelques anecdotes, je retiens particulièrement les bons moments passés avec ma mère, puisque comme dit plus haut, je travaillais avec elle et nous passions beaucoup de notre temps libre ensemble. Mais aussi les soirées passées à La Ferme, espace réservé aux membres du staff. Je rappelle qu’à cette époque je n’avais pas encore 16 ans et me sentais donc privilégiée de pouvoir y accéder. Je ne regrette en aucun cas d’avoir connu le Paléo sous cette forme-là, de l’autre coté du comptoir. Cela m’a permis d’encore plus savourer les joies du Paléo aujourd’hui.

N’hésitez pas à nous suivre pendant cet évènement sur Facebook et Instagram et à nous raconter votre premier Paléo. Un bon festival à tous mes amis festivaliers, je vous fais la grosse bise,

 

Sandrine

 

 

Un homme pris en photo au Paléo 2013.

DSCN0351

« Le Roi se meurt », presque cinquante ans et pas une ride

Jeudi soir, le Théâtre des Osses accueillait la première représentation du « Roi se meurt » d’Eugène Ionesco, mise en scène par Cédric Dorier. Une agonie tragi-comique rapportée par Sylvain et Méline.

(suite…)

Festival Bach : l’Italie de 1600 et 1700, pour finir sur une belle note

En guise de clôture d’un mois riche en émotions musicales, le Festival Bach de Lausanne recevait vendredi dernier à l’église Saint-Laurent le Concerto Italiano, sous la direction de Rinaldo Alessandrini, pour un voyage baroque à travers l’Italie des XVII et XVIIIème siècles.

(suite…)

Festival Bach : la Résurrection et l’Annonciation vécues dans la décéption

« Cette fois-ci, non, franchement, non! »: voici les mots lâchés par George sur le site Tempslibre.ch suite au concert de l’orchestre Les Talents Lyriques dirigé par Christophe Rousset. Mais que s’est-il passé ?  (suite…)

Laïka, le chien de l’espace : retour sur la représentation

L’opéra pour enfant Laïka, le chien de l’espace s’est dévoilé au public le samedi 16 novembre à la salle de spectacle Équilibre, et beaucoup de familles étaient au rendez-vous. La représentation dépeint l’histoire de Laïka, une chienne soviétique recueillie dans les rues de Moscou et adoptée par le gouvernement russe dans le but de l’envoyer dans l’espace.

(suite…)

Festival Bach : Jour de fête pour les musiciens !

Le jour de la Sainte-Cécile, le Concerto Köln proposa un délicieux banquet musical. (suite…)