La semaine de la durabilité c’est quoi ?

C’est un mouvement national qui a lieu chaque année depuis cinq ans afin de nous sensibiliser aux questions environnementales. Cette année, ce sont 34 universités et écoles supérieures qui ouvrent leurs portes à tour de rôle pour accueillir au total un peu plus de 200 événements. Des bénévoles venant de tout horizon se mobilisent à travers toute la Suisse pour donner vie à ces semaines de la durabilité et pour préparer des activités plus ingénieuses les unes que les autres. Alors que tu sois hyper calé sur l’environnement ou que tu n’aies jamais entendu parler du terme « urgence climatique » et de « Greta Thunberg », la semaine de la durabilité est faite pour toi puisqu’elle est ouverte à tout le monde !

Cette semaine, trois événements avaient lieu chaque jour en français et en allemand un peu partout dans Fribourg. Kushtrim, étudiant en économie et bénévole expliquait lors de son passage sur Radio Fribourg (02.03.2020) l’importance d’engager ces dialogues sur l’environnement et d’informer la population Fribourgeoise. Et comme il l’a si bien dit « C’est un droit et presque un devoir de venir s’informer ».  En effet, toutes les activités étaient gratuites alors pourquoi s’en priver ?

Parmi ces activités, il y avait entre autres une action de ramassage de déchets, une soirée  et plusieurs conférences. Le lundi et le mardi, il y avait aussi la possibilité de repartir avec des habits échangés à l’atelier Fair Fashion ou encore d’apprendre à fabriquer ta propre éponge écologique à base de vieilles chaussettes à l’atelier Tawashi. 

Pour ma part, je me suis rendue au souper vegan qui se passait le lundi soir au Centre Fries (centre culturel estudiantin de l’Université de Fribourg ). En plus de rencontrer de super personnes et d’apprendre pleins de nouvelles choses, le repas était délicieux (Strudel aux légumes, salade de chou et pour terminer en beauté, un buffet de desserts).

Avec tous ces mouvements et initiatives estudiantins, on ne peut que reprendre espoir pour notre planète et commencer à appliquer dès aujourd’hui tout ce qu’on a pu apprendre pendant la semaine.

La Semaine de la durabilité de Fribourg a touché à sa fin et c’est Neuchâtel qui prend le relai pour proposer à son tour une multitude d’activités autour de la durabilité.

Toujours dans cette vision éco-responsable, Fribourg accueillera pour la seconde fois le festival The Green Wave les 25 et 26 avril prochain, à BlueFactory (Plus d’information sur the-green-drop.ch). 

Manon Becker

 

Atelier « Fabrique ton Tawashi » – Mercredi 4 Mars 2020, © SSWFribourg

La semaine de la durabilité c’est quoi ?

C’est un mouvement national qui a lieu chaque année depuis cinq ans afin de nous sensibiliser aux questions environnementales. Cette année, ce sont 34 universités et écoles supérieures qui ouvrent leurs portes à tour de rôle pour accueillir au total un peu plus de 200 événements. (suite…)

Small G – une idylle d’été qui tombe à pic

L’adaptation au théâtre par Mathieu Bertholet et mise en scène par Anne Bisang du dernier roman de Patricia Highsmith a investi le théâtre Nuithonie les 6 et 7 février à Fribourg. Une fable pleine de fraîcheur et d’espoirs pour raconter l’homosexualité et qui tombe à pic avant un week-end de votations sur la pénalisation de l’homophobie.

(suite…)

Charrette!

Le Théâtre des Osses accueille le seul en scène de Simon Romang, Charrette! mis en scène par Georges Guerreiro. Commentaires d’un arrière-petit-fils de paysan.

(suite…)

Un loup et une fillette, amies et philosophes

« Papa, quand on est mort, on peut encore respirer ? » (suite…)

Poésie du Gérondif: retours d’un étudiant en linguistique

Le Théâtre des Osses présentait cette semaine la Poésie du gérondif dans le cadre de ses café littéraires. Joué par Benjamin Knobil, mis en scène par Michel Toman sur un texte de Jean-Pierre Minaudier, le spectacle nous propose de voir la grammaire de façon poétique. Quid?

(suite…)