Estival Open Air

L’Estivale Open Air boucle sa 29ème édition avec le sourire

La place Nova Friburgo a vu passer quelques 30’000 spectateurs durant les quatre jours du festival. Grâce à une météo des plus favorables, toutes les soirées se sont déroulées quasiment à guichet fermé. Avec une programmation très ciblée pour chaque soirée, la Grande Scène a vu passer des ambiances très différentes, mais pour le plus grand bonheur des festivalières et festivaliers. Les découvertes de la Scène du Lac ont ravi les curieux.

Voilà, c’est fini ! Les portes de l’Estivale se sont refermées hier soir après quatre jours de pure folie. Le public a répondu présent, tout comme le beau temps.

Mercredi, les amateurs de rock ont « pogoté » sur du gros son avec The Hives et The Offspring, alors que Sacha Love ravissait les spectateurs de la Scène du Lac. Une première journée où tous les précieux sésames permettant d’entrer ont été vendus.

Jeudi, changement de registre, avec une soirée placée sous le signe du Hip Hop. C’était la première fois que la soirée de la fête nationale était payante et les festivalières et les festivaliers n’ont pas manqué à l’appel. Le jeune public s’est déplacé en masse pour voir la révélation Zola. Alors que la Grande Scène a été enflammée par Hocus Pocus, avant de fêter l’anniversaire du grand OrelSan.

Vendredi, la traditionnelle soirée tricolore a tenu toutes ses promesses avec trois grandes stars au micro de la Grande Scène : Bernard Lavilliers, Julien Clerc et Pascal Obispo. Diolo a pu jouer devant « son » public sur la Scène du Lac en étant le local de l’étape. Le public est reparti en ayant fait une nouvelle rencontre avec la jeune Naya qui a été plébiscitée.

Samedi, une soirée plus éclectique, qui est celle qui a rencontré le moins de succès au niveau de la billetterie, mais qui a rempli toutes ses promesses musicales. La Scène du Lac a été occupée par un enchainement de pépites : The Broots, Arthur Henry et Coco Bans. Du côté de la Grande Scène, le festival s’est conclu avec le roi actuel de la musique belge, Romeo Elvis et le prodige de l’électro, Petit Biscuit.

Le comité de l’Estivale Open Air tient à remercier le public si fidèle et toute l’équipe de bénévoles, les deux clés de la réussite de cette édition. Rendez-vous en 2020, du 29 juillet au 1er août pour la 30ème édition.

2

La semaine de la durabilité c’est quoi ?

C’est un mouvement national qui a lieu chaque année depuis cinq ans afin de nous sensibiliser aux questions environnementales. Cette année, ce sont 34 universités et écoles supérieures qui ouvrent leurs portes à tour de rôle pour accueillir au total un peu plus de 200 événements. (suite…)

Small G – une idylle d’été qui tombe à pic

L’adaptation au théâtre par Mathieu Bertholet et mise en scène par Anne Bisang du dernier roman de Patricia Highsmith a investi le théâtre Nuithonie les 6 et 7 février à Fribourg. Une fable pleine de fraîcheur et d’espoirs pour raconter l’homosexualité et qui tombe à pic avant un week-end de votations sur la pénalisation de l’homophobie.

(suite…)

Charrette!

Le Théâtre des Osses accueille le seul en scène de Simon Romang, Charrette! mis en scène par Georges Guerreiro. Commentaires d’un arrière-petit-fils de paysan.

(suite…)

Un loup et une fillette, amies et philosophes

« Papa, quand on est mort, on peut encore respirer ? » (suite…)

Poésie du Gérondif: retours d’un étudiant en linguistique

Le Théâtre des Osses présentait cette semaine la Poésie du gérondif dans le cadre de ses café littéraires. Joué par Benjamin Knobil, mis en scène par Michel Toman sur un texte de Jean-Pierre Minaudier, le spectacle nous propose de voir la grammaire de façon poétique. Quid?

(suite…)